Les 10 principes fondamentaux du Feng Shui

Retour à Blog
principes-fengshui

Les 10 principes fondamentaux du Feng Shui

Le fengshui doit être considéré comme le noyau de l’architecture chinoise. Il combine la connaissance de la géographie, la météorologie, l’écologie, l’urbanisme et l’architecture.

Voici un petit rappel des dix principes clés du feng shui qu’il est bon de connaitre :

1. L’univers est intégré et holistique*

Cela peut sembler banal, mais le principe de base du feng shui est basé sur la croyance taoïste : toutes choses dans cet univers sont interconnectées. Les taoïstes ont un concept appelé «wu wei», qui peut être traduit comme “non-action”. Il ne préconise pas la paresse ; wu wei signifie simplement que l’homme doit travailler avec le flux de la nature, plutôt que contre elle, afin de vivre une vie heureuse et paisible. L’Harmonie est un principe clé du feng shui.

2. Soyez conscient des limites de votre espace

Le Feng shui est essentiellement la science de l’utilisation d’un espace particulier, conformément à sa position naturelle et à son emplacement. La Chine est une grande masse continentale qui englobe des zones à topographie très différentes et une météo qui varie selon la région. Le Feng shui conseille que les bâtiments soient construits de telle manière à se fondre dans l’environnement plutôt que de le perturber.

3. Les meilleurs emplacements sont ceux entourés par des montagnes et des étendues d’eau

Les premiers établissements humains ont été découverts près des étendues d’eau, tels que les Mésopotamiens à proximité de Tigre et l’Euphrate, et les Égyptiens près du Nil. Les Chinois ont établi leur civilisation à proximité du fleuve Jaune et le Yangtsé. Les montagnes sont de bonnes sources de nourriture et de protections, tandis que les plans d’eau sont clairement utiles pour le transport, l’hygiène et les besoins humains fondamentaux.

4. Observer et étudier votre espace

Ceci est lié au deuxième principe, en ce sens que la discipline exige que l’on observe bien la topographie avant de décider sur la façon de construire ou bâtir une maison particulière ou un bâtiment. On doit penser grand mais commencer petit, décider de la meilleure configuration de la maison (à la fois interne et externe) en observant les premiers détails.

5. Examiner l’aspect géologique de la terre

Cela semble bizarre au premier abord, mais la science a prouvé que la géologie a un impact significatif sur les personnes vivant dans la région. Oligo-éléments présents dans le sol peuvent affecter les êtres humains, même leur santé. D’autres questions telles que les champs magnétiques de la Terre et la présence d’eau souterraine peut également affecter les personnes vivant au-dessus.

6. Examiner la qualité des eaux environnantes ou à proximité de la zone

C’est un très bon exemple du feng shui comme une science pratique. La qualité de l’eau affecte la santé humaine, elle détermine le type de la flore ou de la faune présente dans la région.

7. Toujours construire des maisons faisant face au sud

Encore une fois, un autre principe en apparence mystique, mais la vérité est que, étant donné la topographie de la Chine, ce conseil prend en considération les besoins du peuple. L’exposition sud permet à la lumière naturelle de garder une maison chauffée pendant l’hiver.

8. Trouver le «milieu modeste»

Ceci est la version feng shui de juste milieu. Le Feng shui préconise une mise en page propre et bien organisé, que ce soit à l’intérieur du foyer ou dans la construction d’une ville. La modération et l’équilibre sont essentiels pour le feng shui. Trouver le «milieu» permet de trouver l’équilibre.

9. Soyez conscient de Qi

Mais d’abord, quel est exactement le Qi ? Il est souvent défini comme l’énergie, mais une traduction plus littérale du Qi est «air». Permettre à l’air de circuler librement dans la maison fait pour un monde plus pacifique, le sentiment sain qui affecte le corps humain spirituellement et physiquement.

10. Un lieu peut être amélioré

À grande échelle, l’amélioration des routes, la redirection des  flux d’eau et d’autres mesures peuvent contribuer à améliorer la qualité de vie des habitants d’un pays, et par là même, produire de la richesse. Au sein de la maison, ré-organiser l’agencement des meubles contribue à améliorer la qualité de vie, à trouver l’équilibre et donc de s’enrichir spirituellement.

*doctrine considérant les phénomènes comme des totalités

Partager cette publication

Retour à Blog